Antoine Lutz

Antoine Lutz

Directeur de recherche INSERM

Antoine Lutz est directeur de recherche à l’INSERM à Lyon.  Il a effectué sa thèse de doctorat en neurosciences cognitives à Paris avec Francisco Varela sur des corrélats neuro-électriques de la conscience attentive.

Au cours de son travail postdoctoral avec le Pr. Richard Davidson  à l’Université de Madison (Wisconsin, USA), il a utilisé l’imagerie cérébrale pour étudier les pratiques de méditation chez des experts méditants de la tradition Bouddhiste et chez des novices formés au programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction Program – Programme de Réduction du Stress Basé sur la Pleine Conscience).

Le MBSR est une méthode de méditation laïque utilisée fréquemment dans les hôpitaux d’Amérique du Nord et d’Europe.  En 2008, il fonde à Madison avec R. Davidson le premier Centre de Recherche d’Excellence américain (PO1, NIH-NCCAM) dédié à l’étude neurophysiologique de la pratique de la méditation.

En janvier 2013, il a rejoint le Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon dans l’équipe DYCOG (Dynamique et Cognition). Avec son groupe de recherche, il étudie les bases

neurophysiologiques des états de méditations de pleine conscience et de compassion et l’impact de ces pratiques sur la conscience, l’attention, la régulation des émotions et la perception de la douleur. Ces processus mentaux sont évalués au moyen des paradigmes de neuro-imagerie utilisant l’EEG, la MEG, l’EEG intra-cortical et l’IRMf. Ces recherches sont financées par un contrat ERC Consolidator de la Commission Européenne : Cerveau & Pleine Conscience, 2014-2019.

Il participe également à un consortium de recherche européen qui étudie les impacts sur le vieillissement et le bien-être des pratiques de méditation. Ce projet de recherche étudie la plasticité induite par l’entraînement à la méditation au moyen de l’imagerie cérébrale (PET, IRMf, DTI, EEG), et de marqueurs biologiques et comportementaux du vieillissement (Metitageing, H2020, 2016-2021, étude coordonnée par Gaël Chételat, INSERM, Caen). Il collabore depuis peu à un projet de recherche étudiant les principes neurocomputationnels sous-tendant la pratique méditative (ANR MindMadeClear, Coordinateur Hugues Mounier, CNRS, Supélec, Paris).

Découvrez ici son site web.

This post is also available in: en